BRETAGNE EMPLOI TOURISME

Les secrets d’un CV percutant

Vous souhaitez répondre à une offre d’emploi ou transmettre une candidature et vous craignez que votre CV soit noyé dans la masse ? Cette crainte est légitime puisqu’un employeur peut être amené à étudier plusieurs centaines de candidatures en simultané pour une annonce publiée et passera seulement quelques secondes sur votre document.

 

Voici donc quelques règles d’or qui permettront à votre CV de se démarquer de ses concurrents :

 

REGLE N°1 : FACILE A DECHIFFRER… CLAIR !

Rien de pire pour un employeur qu’un CV brouillon et compliqué à lire. Alors on se met à la place du recruteur. On lui facilite la vie en ordonnant et en synthétisant ses données.

 

REGLE N°2 : DE L’ORIGINALITE… DE LA PERSONNALITE

C’est probablement ce qui fera la différence entre 2, 10 ou 100 CV présentant des compétences similaires. On jugera ici votre « savoir-être » : audace, créativité, sens de l’esthétisme… Votre CV dégagera ou non du dynamisme, de la modernité, voir de la confiance en soi. N’hésitez pas à y mettre de votre personne. Attention toutefois aux cadres ou zones de texte qui empêchent les recherches sémantiques ou l’intégration dans les CRM. Le graphisme de votre CV ne doit pas nuire à sa lisibilité. Votre CV sera en effet probablement « analysé », « décortiqué », « traité » automatiquement par des outils de requêtes. Evitez également les fonds de couleur qui vident l’encre lors de l’impression.

La rigueur sera également déterminante. Veillez à harmoniser l’ensemble : polices, couleurs. Fuyez les logos, jugés vieillots. Indiquez clairement vos coordonnées. Et surtout, n’invitez dans votre CV aucune faute d’orthographe !

Quant à la rubrique « hobbies, sports, passions … », elle fait débat. Certains recruteurs apprécient de pouvoir en savoir plus sur les candidats quand d’autres y voient peu d’intérêt. Ces informations peuvent toutefois être un vrai plus quand elles sont en lien avec le poste visé.

 

REGLE N°3 : POINT TROP N’EN FAUT !

Le premier réflexe est de tout déverser dans le CV pour en mettre plein la vue au recruteur. Le risque est au contraire de le décourager.  Il se dira probablement que vous n’êtes pas capable de prioriser et de synthétiser. S’il est compliqué de sélectionner, garder à l’esprit l’emploi et le secteur visés et insistez surtout sur vos expériences et compétences en lien avec ceux-ci. D’autre part, si vous avez exercé plusieurs fois le même métier, il est inutile de répéter les mêmes informations. On indiquera plutôt les éléments différenciant. De même, vos expériences très lointaines d’emplois saisonniers par exemple présenteront peut-être peu d’intérêt !

Tous les recruteurs n’apprécient pas non plus les listes à la Prévert de « Compétences ». Celles-ci auront plus de poids, plus de valeur si elles sont contextualisées, liées à une expérience, un contexte, une mission spécifique.

Dans la mesure du possible, il est préférable de proposer un CV sur une page sauf si l’emploi convoité est très technique et que le recruteur réclame un CV « détaillé ».

 

REGLE N°4 : ON COLLE AU BESOIN

Surtout bien prendre le temps de lire l’offre, de comprendre l’emploi convoité, de se renseigner sur l’entreprise, ses valeurs, son mode de fonctionnement. N’hésitez pas également à reprendre les mots-clés identifiés dans l’offre d’emploi ou le site Web et qui vous semblent impactants. Vous pourrez ainsi les insérer soit dans le titre, les compétences acquises ou encore l’expérience. Pour rappel, ayez à l’esprit qu’une analyse sémantique pourra être réalisée sur votre CV et l’extraction de celui-ci pourra se faire sur la base d’une affinité statistique sémantique entre les critères de recherches définis par le recruteur et votre CV. Il faut donc utiliser le vocabulaire qui permettra à votre CV de sortir dans les premiers.

Si aucune de vos expériences ne correspond à l’offre, mettez en évidence les compétences mobilisées dans votre parcours, qui peuvent intéresser le recruteur (management de proximité, organisation d’évènements, maîtrise d’une langue, animation de réunions, …), mais toujours de manière contextualisée.

 

REGLE N°5 : UN TITRE PERCUTANT

Le titre est le 1er élément qui sera lu par le recruteur. Il lui permettra de savoir dés le 1er coup d’œil si votre profil est en adéquation avec l’offre ou pas. L’idéal est donc de reprendre l’intitulé de l’offre de d’emploi en y ajoutant votre spécialisation, une de vos compétences clés ou votre domaine d’expertise. Exemples : Conseillère en séjour bilingue en anglais, Directeur expert en droit social ou encore Comptable, spécialiste en gestion la paie.

 

REGLE N° 6 : ON COMMENCE PAR LA FIN

Toujours pour faciliter la vie du lecteur, on commencera par le plus récent. Les expériences seront toujours listées de manière antichronologique. D’autre part, on commencera d’abord par les expériences, puis par les formations initiales. Il n’est pas nécessaire d’inventorier toutes ses formations. Inutile de mentionner le Brevet des collèges et le Bac si vous avez un niveau Bac +5.

 

REGLE N°7 : VOS FORMATIONS CONTINUES COMPTENT !

Bien souvent mises de côté ou même parfois oubliées, elles ont pourtant leur importance. N’oubliez pas de les mentionner quand vous estimez qu’elles peuvent intéresser le recruteur. Elles peuvent faire ressortir votre CV lors de recherches sémantiques. Elles sont également gages d’apprentissage de nouvelles compétences.

 

REGLE N° 8 : ON EVITE LE GRUYERE !

Si votre parcours est atypique et ponctué d’interruptions difficiles à expliquer, il peut être judicieux de présenter les expériences, non pas anti-chronologiquement mais par thématique. Vous rassemblerez sous un même chapeau toutes les expériences plus ou moins similaires. Ces « trous » peuvent également être expliqués dans la lettre de motivation.

 

REGLE N° 9 : UN SEUL FORMAT… PDF

On opte pour ce format PDF simplement pour éviter la déformation du fichier lors de son ouverture (compatibilité Word/LibreOffice, …). Attention également au nom que vous donnerez à votre ficher. Une nouvelle fois, on se met à la place du recruteur et on lui facilite le classement en indiquant « CV » suivi de son nom, son prénom et le poste visé.

 

REGLE N° 10 : UNE PHOTO ? OUI ? NON ?

Sacrée question autour de laquelle on entend tout en son contraire. Une réponse simple : oui mais … pas n’importe laquelle.  Oui et seulement si celle-ci est de qualité, professionnelle et avenante. On oublie les photos de vacances, à contre-jour, trop pixellisées, coupées, mal cadrées, trop austères. Donnez envie au recruteur de vous rencontrer !

 

La rédaction d’un CV n’est donc pas un exercice facile. Alors sollicitez votre entourage, demandez conseil à des professionnels… et au risque de se répéter… Mettez vous à la place du recruteur !

A vous de jouer 😉

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Présentation

Cette plateforme a été initiée par la Fédération Régionale des Offices de Tourisme de Bretagne visant à promouvoir l’emploi dans le secteur du tourisme institutionnel en Bretagne.

nous contacter

1 rue Raoul Ponchon

35000 Rennes

contact@bretagne-emploi-tourisme.com

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!